Deutsch
 
Quand la vie ne tient qu'à un (coup de) fil
un seul numéro:

144

Accueil > OCVS > Organigramme
Organigramme

L’Organisation cantonale valaisanne des secours ne se résume pas à la seule centrale sanitaire 144. En effet, l’organisation est chapeautée par un Conseil d’administration, une Commission technique et une Commission médicale. Pour mieux cerner les activités qui se cachent derrière l’acronyme « OCVS », rien ne vaut une petite explication de son organigramme.

Le Directeur exécute les décisions du Conseil d’administration,  gère l’OCVS et sa centrale, engage le personnel, établit le rapport de gestion et les comptes, examine les demandes de subventions, prépare l’enveloppe budgétaire globale à présenter à l’Etat du Valais, rédige les documents relatifs à la planification des secours et à l’allocation des ressources à l’OCVS et exécute les affaires courantes.

Bien entendu, pour remplir cette tâche titanesque, le Directeur de l’OCVS peut compter sur une équipe professionnelle et dévouée.

L’administration s’occupe de tâches multiples et variées telles que : subventions versées aux compagnies d’ambulances, investissements, formation des intervenants, prévention ou encore gestion du matériel d’intervention pour les stations de secours.

Le secrétariat est un élément central de l’OCVS ; il gère le courrier et les divers agendas, la correspondance et la permanence téléphonique, la préparation de séances ou encore la rédaction de procès-verbaux.

Le secteur « finances » établit les factures à envoyer aux patients et rémunère tous les intervenants n’appartenant pas à une entreprise de secours, gère le suivi du contentieux, paie les factures et veille à ce que les taxes dues par les partenaires soient réglées. La gestion des salaires, des assurances, des budgets et le bouclement annuel des comptes dépendent aussi de ce secteur.

Le secteur « ESM » (événements sanitaires majeurs) a été créé en 2011. Sa mission consiste à développer la mise en application des directives sur les ESM émises par l’IAS en répertoriant notamment les sites à risques du canton qui nécessitent l’établissement d’une procédure d’intervention. Ce dicastère gère également le matériel sanitaire des remorques CECA et du  VSS (remorques et camion contenant tout le matériel sanitaire utile aux intervenants lors d’un événement majeur).

La centrale sanitaire de l’OCVS répond au numéro de téléphone 144, cerne les problèmes en posant les bonnes questions et engage les moyens adéquats.

Le secteur technique veille au bon fonctionnement du parc informatique et des moyens de télécommunication de l’OCVS et gère divers projets liés au développement de programmes informatiques.

La régulation médicale est une solution valaisanne pour contrer la pénurie des médecins de famille. Une petite trentaine de médecins généralistes ou internistes se relaient à la centrale de l’OCVS, les nuits, les week-ends et les jours fériés pour répondre aux questions médicales non vitales de la population résidant dans le canton. 

Téléchargements

A voir aussi