Deutsch
 
Quand la vie ne tient qu'à un (coup de) fil
un seul numéro:

144

Accueil > Forces d'intervention > Psychologues
Le care team valaisan

La prise en charge de patients, de témoins ou d’intervenants ayant été confrontés à des situations potentiellement traumatisantes est réalisée avec succès depuis que l’Organisation cantonale valaisanne des secours a été créée. En fait, ces prestations en psychologie d’urgence ont été délivrées dans les débuts au travers de structures plus ou moins constituées et qui se sont progressivement organisées.

A ce jour, la mise à disposition de la psychologie d’urgence est assurée pour la partie romande du canton par l’Association valaisanne de psychologie d’urgence qui comprend une dizaine d’intervenants formés et spécialisés dans cette discipline ; ils se déplacent auprès des personnes ayant besoin de leur soutien thérapeutique.  Dans le Haut-Valais, l’organisation est un peu différente avec un nombre important de care helpers engageables par les remontées mécaniques du Haut-Valais dont la mission est plutôt un soutien social et logistique ; la prise en charge en psychologie d’urgence est effectuée par l’hôpital psychiatrique du Haut-Valais à Brig (PZO). C’est également une dizaine de spécialistes qui sont potentiellement à disposition pour une prise en charge qui se fait plutôt de manière stationnaire dans cette partie du canton.

Dernièrement, l’OCVS a finalisé des conventions de collaboration avec ces deux structures définissant les modalités de collaboration, d’engagement et de soutien financier. Ces conventions garantissent ainsi une certaine pérennité de ces prestations. Ce dispositif sera probablement complété par quelques aides psychologiques d’urgence dans la partie haut-valaisanne afin de disposer également d’une structure de prise en charge ambulatoire complémentaire à celle de l’hôpital.

Enfin, la question des ressources en psychologie d’urgence en cas d’événement majeur fait l’objet d’une réflexion en cours ; effectivement, nos ressources seront probablement insuffisantes en cas de séisme important touchant le Valais.
Si nous pouvons compter sur l’engagement d’intervenants hors canton via le réseau suisse Care Link, nous ne devons pas nous épargner la réflexion du développement d’un réseau de care givers et/ou de Peers. Ces derniers pourraient être recrutés au sein des unités de protection civile et leur formation continue mise en œuvre par notre réseau de professionnels en psychologie d’urgence.

AVPU Association valaisanne des psychologues de l’urgence

Forte d’une dizaine de membres, l’association valaisanne des psychologues de l’urgence agit sur mandat de l’OCVS pour offrir un soutien psychologique immédiat aux personnes victimes ou témoins d’événements potentiellement traumatiques. Dans le cadre de cette collaboration, les membres de l’AVPU peuvent être contactés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Fondée en 2001 et active sous la forme actuelle depuis 2003, l’AVPU est une association à but non lucratif reconnue par le RNAPU (Réseau national d’aide psychologique d’urgence).

Offrir un soutien professionnel à une personne touchée par un événement dramatique lorsque son réseau social de soutien n’est pas disponible ou se trouve lui-même dépassé, tel est le rôle essentiel du psychologue de l’urgence. L’approche adoptée est minimaliste, le psychologue ne fait que l’indispensable afin de permettre à la victime de mobiliser ses capacités de contrôle et de maîtrise. Si la victime a par la suite besoin d’un suivi psychothérapeutique, elle devra s’adresser à un autre spécialiste. Le soutien d’un psychologue de l’urgence peut être proposé à une personne touchée par un événement, mais en aucun cas imposé.

Tous les membres de l’AVPU sont titulaires d’un master en psychologie et ont suivi une formation spécifique en psychologie d’urgence. Une expérience clinique est exigée et le psychologue effectue d’abord un stage sur le terrain, coaché par un psychologue d’urgence « senior ». Les psychologues de l’AVPU participent régulièrement à des intervisions.

Pour des raisons éthiques, les psychologues de l’urgence de l’AVPU ne dépendent pas financièrement de leurs interventions dans le monde des secours, celles-ci constituant une activité accessoire. Les prestations de l’AVPU dans le cadre de la collaboration avec l’OCVS sont gratuites pour la personne prise en charge et financées par le Service de l’action sociale du canton du Valais

A voir aussi

Liens

AVPU